Usages

Dans la crise écologique que nous connaissons aujourd’hui, s’il est essentiel d’apprendre à connaitre et à respecter les espèces rares et remarquables, il est tout aussi nécessaire de retrouver des liens sensibles avec une nature plus ordinaire, celle qui est à notre porte et que nous ne savons plus lire.

C’est ce qui est proposé dans ces formes de rencontre avec le végétal sauvage, ressource abondante et renouvelable qui pousse sous nos pas …

Cuisine vagabonde : redécouvrir et marier les saveurs sauvages pour préparer un « apéroplantes » ou d’un repas de fête champêtre

Ces plantes qui font du bien : reconnaître quelques plantes « toutes bonnes », bases de la pharmacie familiale, apprendre à les récolter et à les valoriser en sirop, baumes et teintures quelques plantes

De toutes les couleurs : capter d’étonnantes couleurs végétales pour teindre la laine ou faire une encre colorée

Laver son linge sale (en famille) avec des végétaux : un atelier qui mousse avec saponaire, marron d’inde, feuilles de lierre et cendre végétale.